Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

*********************

Compteur Global gratuit sans inscription

freinage périphérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

freinage périphérique

Message  Invité le Mer 24 Fév 2010 - 16:33

dans la roue .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: freinage périphérique

Message  FRANCIS73 le Mer 24 Fév 2010 - 17:32

Au début du film je me disais, bonjour le changement de plaquettes et le démontage de roue! Mad

Hé bin non, c'est tout facile.... sur le film tout au moins
avatar
FRANCIS73

Messages : 487
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 59
Localisation : BELMONT-TRAMONET 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: freinage périphérique

Message  Invité le Mer 24 Fév 2010 - 17:51

Génial ce truc, mais le joint tournant au niveau du moyeu.... j'ai un doute sinon super freinage sur l'avant Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: freinage périphérique

Message  TiTi le Mer 24 Fév 2010 - 18:15

Ça me parait assez compliqué comme truc Sad

Et puis tous les efforts du freinage sont supportés par l'axe de roue non ?
avatar
TiTi

Messages : 439
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 58
Localisation : 34 Frontignan

Revenir en haut Aller en bas

Futur freinage moto en série ?

Message  Saxel le Dim 10 Mai 2015 - 9:42

Si les matériaux ont évolué, il me semble qu'au niveau frein à disque - plaquettes moto ça ne bouge pas trop...sauf en compétition et voitures haut de gamme : et pourtant ça existe, mais à quel prix ! carbone, céramique...

voici l'exemple sur les avions dernière génération, avec un cahier des charges terribles en cas d'interruption de décollage et l'avion à 300 km/h...


http://www.safranmbd.com/wheels-and-brakes-176/carbon-brake/?lang=fr

Ils sont efficaces et performants : Le composite carbone/carbone est parfaitement adapté à la friction et garde un niveau d’efficacité constant à chaud comme à froid, à faible comme à grande vitesse. Sa capacité d’absorption étant de deux à trois fois supérieure à celle de l’acier, on peut réaliser des économies substantielles de matière, qui se traduisent par des gains de masse.

En lisant l'article de moto revue sur ce sujet, je constate que :

Disques carbone
+ pèsent un quart du poids des disques acier (environ 0,5 kg par disque)
- matériau tendre, grosse usure
- conductivité thermique : le système de freinage chauffe davantage
- mauvaise résistance à l’oxydation à haute température
http://www.motorevue.com/site/les-freins-carbone-ceramique-et-dmc-44261.html

alors que sur les avions :

ls sont endurants et économiques : Insensible aux chocs thermiques et à la fatigue mécanique, le carbone/carbone bat tous les records d’endurance, ce qui augmente la longévité des disques de freins et réduit d’autant leur période de renouvellement. Le résultat est un coût inférieur de chaque atterrissage, critère économique de choix pour les compagnies aériennes et donc, pour les avionneurs.

scratch


_________________
«Les souvenirs d’un homme constituent sa propre bibliothèque.»
Aldous Huxley
avatar
Saxel
Admin

Messages : 2904
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 63
Localisation : Cambodia

Revenir en haut Aller en bas

Re: freinage périphérique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum